Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 Jul

Mon avis sur la JoyeTech eRoll

Convaincue par l’e-cigarette, après dix mois de vapote, je ne pouvais que lui reprocher d’être assez encombrante, et je regrettais de ne pouvoir la tenir entre deux doigts sans risquer une tendinite, comme je le faisais avec « l’autre », quand je fumais encore… J’ai donc cherché une cigarette électronique plus légère que celles proposées généralement, et j’ai trouvé la JoyeTech eRoll.

Presentation de la eroll

L’eRoll de JoyeTech est une mini cigarette électronique, a effet maxi puisque sa petite taille ne réduit en rien ses qualtiés ! J’avoue que je ne m’attendais d’ailleurs pas à une telle puissance pour un modèle d’e-cig aussi petit : son diamètre n’est que de 8 mm et sa longueur de 93 mm. Je lui trouve un look particulièrement esthétique, ce qui ne gâche rien.

Les points forts de la ecig eroll

Parmi ses points forts, ses têtes d’atomiseur sont les mêmes que celles de l’Ego-C. L’avantage de ce concept est que je peux avoir une tête d’atomiseur par type d’e-liquide. Ainsi, j’ai tout le loisir de changer de saveur selon l’inspiration du moment sans changer l’atomiseur en entier. Un atout qui me convient puisque c’est plutôt économique.

Autre point fort de l’eRoll de Joye Tech, son chargeur de batterie (ou PCC) bien pratique puisqu’il est portatif. Avec ses 13 mm d’épaisseur et son design ultra contemporain, il ressemble à s’y méprendre à un iPhone 4. Son temps de charge est d’environ 3h15. Il ne reste plus ensuite qu’à le glisser dans la poche pour une journée de vadrouille.

Avec plusieurs batteries, l’autonomie me permet de partir toute la journée sans être obligée d’emporter avec moi quelques cigarettes à combustion au cas où.

Chaque batterie de 90 mA n’a besoin que de trois quarts d’heure pour se recharger dans le PCC de 1000 mah. La batterie est chargée lorsque la diode bleue s’éteint.

Lorsqu’elle passe au rouge, c’est que le PCC doit être rechargé. En jonglant avec plusieurs batteries, aucun risque de tomber en panne.

Le PCC peut recharger une batterie dix fois sans qu’il soit nécessaire de le brancher sur une prise. Et lorsqu’il doit être rechargé lui-même, on peut choisir entre le branchement mural et la prise USB. Un super système.

Les points faibles

  • Quelques petites fuites d’e-liquide après quelques jours d’utilisation, et il me faut bien reconnaître que cela pourrait être une particularité propre à Joye Tech puisque j’avais déjà constaté ce point assez désagréable avec l’e-Cab, très esthétique aussi, légère et efficace.
  • Le fait qu’il n’y ait qu’une bague dans le pack : cette bague doit forcément être sur l’e-cig si l’on souhaite vapoter. Or, pour charger l’atomiseur, la bague est nécessaire sinon le contact avec les connecteurs ne se fait pas. Mais en ajoutant un petit bout de carton, j’ai réussi à gagner les millimètres qui manquaient et donc, à déjouer le problème.

En conclusion, je dois dire que cette eRoll de JoyeTech est petite par la taille mais grande par les effets puisque le hit et la vapeur sont d’excellente qualité.

Peu encombrante, efficace, esthétique et dotée d’un chargeur ultra mini, c’est un bon produit qui ne nécessite que très peu d’améliorations pour être parfait.

 

Acheter la eroll Joyetech

2lavapeur.com est une boutique de cigarette électronique qui propose des articles e-cig jusqu'à 50% moins cher.

Bien évidemment comme de nombreuses boutiques vous pourrez choisir la couleur (blanc ou noir).

Le marché de la ecig étant très dynamique il se peut que au moment où vous consulter cet article un autre marchand soit plus intéressant.

Dans ce cas je vous conseille de consulter un comparatif des prix pratiqués concernant la cigarette électronique http://www.2lavapeur.com/info/comparatif-cigarette-electronique-18.php

 

Mon avis sur la JoyeTech eRoll

À propos

Blog cigarette electronique